Archive | Poésie Flux RSS de cette section

3 juillet 2015 0 Commentaire

Le pont des Arts

P1150028

Il y a sur le pont des arts un cadenas rouge sang qui verse des larmes.

Des gouttes d’eau qui pèsent lourd sur une promesse non tenue.

Un océan de perles qui  fait changer de visage quand le cœur a mal.

Qui écrase les traits et ride le portrait de sourire en grimace.

Le voilà méconnaissable, dégoulinant d’un amour qui s’en est allé.

 

Il y a sur le pont des arts un cadenas rouge sang qui verse des larmes.

La source s’avère intarissable et la douleur un puits sans fond.

 

Non, on ne guérit pas d’un chagrin d’amour.

Il vient de le découvrir et c’est à ses dépends.

Il se croyait invincible à s’en convaincre chaque jour.

Peu lui importe maintenant le printemps.

Il va vieillir imprudemment.

3 juillet 2015 0 Commentaire

L’adieu aux larmes

"Brigitte"

Être amoureuse et partir quand même, parce que.

Parce que le poids des maux  vous tourne le cœur et le reste avec.

Perdue dans tes pensées, je ne comprends plus ta logique.

Et voilà que sonne l’heure de l’échec.

Des mots qui gravés signifiaient l’éternité, s’envolent.

Pour ne pas saigner, sur la pointe des pieds, ils caracolent.

Mais l’odeur, les caresses, ton visage, restent figés au delà de mes yeux.

Tendre amoureux jaloux qui dans l’impatience aura fait feu.

Larmes chargées, le coup donné, je ne suis qu’une femme,

Qui à genoux, criblée de mal s’enflamme.

Je me consume jusqu’à n’être plus qu’une âme,

qui contre le temps maintenant se dame.

9 juin 2015 0 Commentaire

Un havre de paix

h1600_jap02

Quand l’esprit voyage, il part très loin dans les contrées.

Là où le soleil joue avec les nuages et les étoiles savent dessiner,

Des messages sur lesquels il fait bon sommeiller.

Quand le cœur s’embrase, il crépite au delà de  la cheminée.

Contamine l’âme, brûle les yeux, carbonise les idées, 

Tout semble léger mais  à y regarder de près, c’est très compliqué.

Quand mes pieds dans tes empreintes viennent se glisser,

A la passion succèdent les frissons tout enrubannés,

De caresses, de tendresse et d’une foultitude de baisers.

Si seulement au quotidien j’avais su t’apprivoiser,

Toi mon destin que je voulais havre de paix.

Restent des regrets, des grimaces au goût salé,

Des poussières aux coins des yeux qui me font pleurer.

J’ai même du mal à respirer…

 

7 juin 2015 2 Commentaires

Ainsi va la vie,

les_cites_aeriennes

On dit que dans la vie, il ne faut jamais rien regretter.

Mais, on en dit tellement de choses  pour finalement passer  à côté.

Un coup de cœur, une envie,  un Amour ou une amitié…

On fait tout trop vite et sans sans se retourner.

Alors après pourquoi d’étonner quand nous assaillent les regrets.

 

On dit que dans la vie, tout passe toujours trop vite.

Pourtant parfois le temps semble s’étirer jusqu’à  faire faillite.

Il tue le désir  et massacre le bonheur à grands coups de dynamite.

La méchanceté et la violence ne sont pas gratuites,

Elles font de nous des êtres cosmopolites.

 

On dit qu’on ne se baigne jamais 2 fois dans le même fleuve !

Les jours qui passent sont comme  une épreuve.

Un jour comme ci, un autre comme ça, les changements nous émeuvent,

Que l’hiver passe et me  fasse peau neuve.

Avant que d’être heureux, il nous faut des preuves.

 

Tout semble pareil et pourtant tout est différent.

Un beau matin on se réveille et tout a changé au dedans.

 

 

 

2 juin 2015 1 Commentaire

sans aile

Le_voyage_eternel_by_Hakuso_Nouvan

A quoi sert de vouloir voler si le trésor tant convoité est  finalement inatteignable ?

A tir e-d’aile, expressément, découvrir la vie, rattraper le temps.

A vol d’oiseau, le chemin n’est pas aussi droit que ce que l’on croit.

Et je pars sur des chemins enlacés où il fait bon respirer l’inimaginable.

Je m’enfuis vers des vallées où les choses ont un goût d’antan.

Surtout ne pas ressasser, laisser le volcan se reposer, même si j’ai froid.

Ne plus savoir où donner de la tête,  marcher vers un au-delà,

Où les fleurs seront éternelles et mes souvenirs gagnants,

Avoir toujours chaud en dedans pour  ne plus sentir le poids des ans,

Besoin d’aucune aile si je navigue à ton bord, et caetera…

 

123456...39

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885