Archive | Poésie Flux RSS de cette section

15 mai 2019 0 Commentaire

Oublier

10216620-le-petit-prince-et-nous-la-redaction-se-souvient

Peut-on vraiment oublier ? Tout oublier ?
Et faut-il oublier ?
La vie est comme un tricotin qui sait où il commence mais jamais quand il finit.
Il peut être de toutes les couleurs, tant qu’il reste harmonie.
Les teintes du bonheur, donnent à l’ensemble un goût de miel.
Les pigments sombres entachent l’ouvrage, faisant fuir le soleil.

Alors faut-il vraiment oublier ?
Ne peut-on laisser le temps magnifier l’ouvrage ?
Plutôt que de toujours ressasser,
Avancer pieds nus sur cette longue plage?
Vers un avenir que l’on souhaite heureux,
Dans un esprit de paix et de conquête si savoureux.

Je veux garder le meilleur, faire fi de mes doutes,
Me déshabiller et le corps vierge avancer sur cette route
Qui me rapproche chaque jour un peu plus de l’émerveillement.
Sans oublier le passé, je veux continuer et avancer vraiment.
On peut être heureux plusieurs fois dans une vie,
Le bonheur existe, je l’ai rencontré !

11 mai 2019 0 Commentaire

Ma vie m’appartient

arbre-de-la-vie-1

Se lever un matin et constater que les nuages ne sont plus bleus,

Et que la couleur des roses n’a plus de parfum.

Se coucher tard parce que le sommeil n’est plus heureux,

Et que dormir ne me donne plus faim.

Sauter, danser, courir pour éloigner le démon,

Des jours anciens qui sonnent la déraison.

Je ne veux pas vivre si jamais ne m’épanouis.

Je suis tel le cocon ou encore le bouton floral qui s’ouvre  à la vie.

Curieux de chaque seconde car ignorant ce que sera demain,

Je bouscule tout sur mon chemin.

Pourquoi être sage et docile si j’ai envie des flammes ?

Comment être heureuse si je ne suis que la moitié de moi-même?

Je veux toucher les étoiles et mettre un diadème,

Qui scintillera sur mon cœur de femme.

L’Amour transporte ou  crucifie,

Fait désordre ou magnifie !

Mais qu’importe s’il  fait voyager.

Il n’y a que les sots pour croire qu’il est parfait.

Car tumultueux, sauvage et indomptable il demeure.

Surprenant, passionnant , redoutable , tout sauf amateur.

Ma vie m’appartient et je ne laisserai  plus jamais personne me l’imposer.

 

 

29 janvier 2019 0 Commentaire

Entre nous

 

images

Et je sais que dans ma tête c’est déjà l’été,

Les lampions et le quatorze juillet.

Dans mon cœur, le bruit d’un feu d’artifice,

Des lumières qui dansent et le goût des délices.

Je me suis enfuie de cette cage aux saveurs amères,

Pour me réfugier auprès de ton âme si légère.

Je n’ai pas peur des jours à venir, de ton absence, de mes désirs,

Je n’ai que l’envie d’être tienne et de nous faire plaisir.

Chaque mot, chaque pensée, traverse mon être infiniment,

Je m’en délecte et prends tout mon temps.

J’ai trouvé mon rocher, ma montagne, l’endroit où reposer.

Comme cela fait du bien de pouvoir enfin respirer,

Sans gêne et sans regret, juste envie d’avancer.

De projets sommes assaillis, c’est notre secret,

… juste entre nous.

 

17 février 2016 6 Commentaires

Respirer

maxresdefault

Il faut savoir prendre du recul, regarder  plus loin que le poids des choses,

Pour enfin apprécier la vie et en faire autre chose.

Nous ne sommes que de minuscules particules dans l’univers,

Mais qu’importe si vivants nous restons sincères.

Quelques soient les événements, recto noir ou verso blanc,

Imaginons-nous autrement que méchants.

Assise, là sur un banc à regarder les étoiles,

Je respire et enfin j’ose lever le voile.

Les toiles d’araignées disparaissent aux quatre coins de ma tête,

Laissant entrer le soleil, tes paroles et mes risettes.

Tes mots mettent du rose sur mes joues,

Plus jamais je ne veux vivre  à genoux.

Que les maux disparaissent et la pluie aussi.

J’ai trouvé l’oxygène tout au fond d’un puits.

Mes poumons ont  à nouveau forme humaine,

La tête dans les nuages, je suis mienne.

Il n’est plus rien qui ne m’appartienne.

De toutes les tentations, je choisis la vie.

Campée sur mes deux pieds,  j’exprime mes envies.

Mon coeur bat la chamade.

Je finirai sur cette tirade.

 

 

 

 

 

21 janvier 2016 4 Commentaires

L’âme de l’artiste

94755680

Il faut être artiste pour savoir convaincre le bonheur,

De ne pas aller voir dehors si les fleurs ont le gout du miel.

Il faut être un peu magicien sans doute,

Pour transformer l’hiver le plus froid en un été plein de fraîcheur.

Adieu tous ces bonimenteurs, qui ont une pierre  à la place du coeur.

Qui vous font croire, en un avenir meilleur, la bouche pleine de fiel.

La boule de cristal  jamais ne vous écoute.

Elle trouble grandement  le chemin de l’être qui  a faim.

Et ajoute des virages sinueux où tout allait si bien.

Ne soyez pas crédules, vous qui rêvez de lendemains radieux.

Sachez aimer ceux qu’aujourd’hui vous côtoyez.

Gardez les pieds au sec, et votre tête au merveilleux.

La vie est un trouble fête qui pourrait vous déposséder,

De votre âme d’enfant,

Alors qu’il faudrait la garder jusqu’à la fin des temps.

 

 

12345...37

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885