31 janvier 2016 4 Commentaires

SEUL SUR MARS (allo ciné)

Seul_sur_Mars       photo

Date de sortie 21 octobre 2015 (2h 24min)
Nationalité Américain

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.
Titre original The Martian

Inspiration

Pour créer le personnage de Mark Watney, Andy Weir s’est inspiré de sa propre personnalité. L’auteur explique : « Même s’il est plus intelligent et plus courageux que moi, et qu’il ne possède pas mes défauts ! C’est en somme celui que j’aimerais être. »

De Interstellar à Seul sur Mars, un retour dans l’espace

L’apparition de Matt Damon au casting d’Interstellar a été une immense surprise. Souvenez-vous, l’acteur jouait le rôle d’un homme abandonné sur une planète… Pour Seul sur Mars, il a dû se remettre dans la peau de ce même genre de personnage. Matt Damon a tout de suite adoré le concept du film, mais avant d’accepter ce rôle principal, il a eu quelques hésitations. En effet, après un an et demi d’absence sur les écrans, il trouvait bizarre de rejouer un astronaute perdu dans l’espace. Il a quand même donné son accord pour interpréter le personnage de Mark Watney deux jours après avoir reçu le scénario.

La NASA nouvelle génération

En plus des studios Korda, le long-métrage de Ridley Scott a été tourné dans un bâtiment baptisé La Baleine, à cause de sa forme, situé aussi à Budapest. A l’intérieur ont été filmées les séquences se déroulant à la NASA, notamment dans les bureaux, les salles de conférence, la cafétéria, la salle de repos, l’entrée principale et le centre de contrôle de mission. L’équipe du film a aussi réaménagé ce bâtiment en y ajoutant de faux murs de béton montés sur roulettes pour créer différents types de bureaux. Quant à l’extérieur en verre et arrondie de la Baleine, il représente dans Seul sur Mars le siège de la NASA nouvelle génération selon Arthur Max, le chef décorateur.

Une planète Mars plus vraie que nature

La planète Mars a été en partie recréée dans un hangar gigantesque. Pour le sol, du polystyrène mimant l’aspect du sable a été utilisé, quelques rochers de couleur ocre ont été disposés par-ci par-là et l’équipe du film a fait venir 1.2000 tonnes de terre rouge. De la vapeur a aussi envahi le hangar afin de faire de la brume pour rendre le décor de Mars encore plus réel.

De vraies patates dans l’espace ?

Dans la première partie du livre de Andy Weir, Mark Watney essaye de faire pousser des pommes de terre en utilisant des graines apportées par l’équipage et de la terre martienne. Les scénaristes ont décidé de reprendre ce passage dans le film. Les décorateurs n’ont d’ailleurs pas fait les choses à moitié puisqu’ils ont utilisé des vrais plans de patates. Ils ont été disposés dans une salle sombre recouverte de bâches transparentes et à l’air humide. Le paysagiste, Roger Holden, a réussi à faire pousser 1200 pommes de terre.

Une fin différente

Si vous avez lu le roman « Seul sur Mars » de Andy Weir, vous connaissez la fin. Pourtant, vous allez devoir repartir de zéro puisque le final du film sera différent de celui du livre. Surprise !
Voilà, 2 heures agréables.  J’aime ces histoires sur des planètes que l’on observe et où l’on croit que tout est possible.  Matt fait le job sans problème. Quel choc quand on voit son corps aux 3/4 du film, amaigri, meurtri…. En fait j’ai trouvé ce film très réaliste.
Les puristes diront certainement qu’il y a trop de chance, que Matt est décidément très ingénieux et que le timing est incroyable ! Mais moi, je pense que ce genre de film doit également apporter du rêve.  Voilà, les images sont belles. On fait appel à l’entraide, à la solidarité….
Je conseille, les yeux fermés.

4 Réponses à “SEUL SUR MARS (allo ciné)”

  1. dominique1012 1 février 2016 à 18 h 26 min #

    je suis revenu sur terre, bonjour de Port en Bessin
    dominique

    • plius 1 février 2016 à 22 h 19 min #

      De port en Bessin ? bise DOm. très bonne semaine à toi

  2. Le Marginal Magnifique 19 février 2016 à 2 h 43 min #

    C’est vrai qu’il est sympa ce film !

  3. claire belgato 24 janvier 2020 à 15 h 52 min #

    Je l’ai vu aussi ! très beau film et super bande originale !


Laisser un commentaire

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885