5 décembre 2015 3 Commentaires

La maison

P1070471

Ma maison est le refuge de mon âme.

Je vais la laisser partir, c’est là le drame.

Ce cocon, berceau de mon existence passée,

Dans quelques mois, dans quelques jours il va s’envoler.

Mes souvenirs heureusement dans ma mémoire,

Resurgiront tels des instants de gloire.

Je me rappellerai  les batailles dans l’herbe, toute ébouriffée.

Les étés caniculaires dans cette piscine  à l’eau toujours glacée.

Les poursuites de mon chien sous le grand sapin,

A qui volerait le plus de pommes de pin.

Je me remémorerai les enfants sur le grand toboggan,

Leurs amis , les jeux sans fin et leurs coups de brigands.

Les bains de soleil, seule sur la terrasse, les yeux levés vers le ciel,

Cherchant des étoiles invisibles placebo de ces maux plein de fiel.

Je pourrais écrire un roman mais cela serait peine perdue,

Les souvenirs se ramassent  à la pelle au jardin des pensées émues.

 

 

3 Réponses à “La maison”

  1. RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE 5 décembre 2015 à 19 h 57 min #

    Très joli, beaucoup de belles phrases. Changer de maison, comme un déménagement de l’âme…

    Dernière publication sur REVEUR LUNAIRE ATYPIQUE : Holidays

  2. chasseurdimagesspirituelles 12 décembre 2015 à 18 h 32 min #

    Ainsi sur le chemin de l’existence se présentent nombre d’inévitables séparations,se nourrit alors encore et toujours notre intime expérience,
    très bonne soirée à toi Charlotte.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

  3. Le Marginal Magnifique 10 janvier 2016 à 22 h 40 min #

    Tout ça me fait penser à la très belle chanson de Bénabar « Quatre murs et un toit ».

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement


Répondre à Le Marginal Magnifique

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885