18 août 2015 2 Commentaires

Carlos Ruiz Zafón

et voilà, j’ai tout lu….

téléchargement

Résumé :   L’ombre du vent

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile,  » ville des prodiges  » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers.

Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets enterrés dans l’âme de la ville : L’Ombre du Vent.

Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l’Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie

téléchargement2 (1)
Résumé : le jeu de l’ange

Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l’offre inespérée d’un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n’en a jamais existé, « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d’être tués », en échange d’une fortune et, peut-être, de beaucoup plus.Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu’il aime le plus au monde. En moyennant son talent d’écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?

téléchargement3 (1)
Résumé : le prisonnier du ciel

Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l’offre à Fermín, accompagné d’une menaçante dédicace. La vie de Fermín vole alors en éclats.Qui est cet inconnu ? De quels abîmes du passé surgit-il ? Interrogé par Daniel, Fermín révèle ce qu’il a toujours caché.
La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d’hommes condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l’enfer. Parmi eux Fermín et David Martín, l’auteur de La Ville des maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé.

Dix-huit ans plus tard, quelqu’un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.

Foisonnant de suspense et d’émotion, Le Prisonnier du ciel nous rapproche pas à pas de l’énigme cachée au cœur du Cimetière des Livres oubli.

Quatrième de couverture
Barcelone, 1957. La sonnette tinte sur le seuil de la librairie Sempere. Le client s’approche de Daniel en boitant. L’objet de sa visite ? Un magnifique exemplaire du Comte de Monte-Cristo… Qu’il laisse à l’attention de Fermín, en congé, accompagné d’un curieux message du passé… C’étaient les heures noires du franquisme : à la prison de Monjuïc, parmi les damnés du régime, Fermín portait le numéro 13. Les fantômes refont surface. Dans l’ombre, le Cimetière des Livres oubliés cache toujours son secret…

J’ai été transportée tant par les personnages que par l’histoire. Des phrases que l’on retient parce qu’il choisit toujours les mots justes ! Un grand auteur assurément !
à découvrir de toute urgence. L’auteur prévient que les 3 livres peuvent se lire ensemble, séparément dans l’ordre ou dans le désordre…. Ce qui est sur, c’est qu’il faut les lire. Le 3em démonte ce que l’on avait cru à la fin du second, le premier n’est pas sans rapport… du mystère et donc du suspens..on sait quand l’on commence mais jamais quand on s’arrêtera. Nuit blanche en perspective.
 site internet : www.carlosruizzafon.com

2 Réponses à “Carlos Ruiz Zafón”

  1. Jacques 20 août 2015 à 21 h 54 min #

    Coucou, que voilà des vacances studieuses. J’espère que tu as profité comme il se doit de ces belles journées ensoleillées. Merci de partager ta lecture par tes résumés lesquels stimulent mon désir à lire à mon tour ces romans.
    Bisou

  2. chasseurdimagesspirituelles 25 août 2015 à 17 h 10 min #

    Tout le pouvoir des livres,
    combien de vies ont-ils changées,
    combien de pensées ont-ils influencées,
    très bonne soirée Charlotte.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : Les précieuses rencontres


Laisser un commentaire

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885