18 juillet 2013 10 Commentaires

L’absence

image d’Oscar : le fauteuil vide

L'absence dans divers g_29581

Une image, lointaine déjà…

Un souvenir, une odeur.

Une photo jaunie qui s’en va,

Un objet tenu mille fois contre son coeur.

Et toi, Mon Amour.

 

Il me semble que c’était hier que l’on jouait à se plaire.

Je faisais la coquette, tu étais le plus beau.

On disait c’est pour la vie, j’espère.

On croyait en un eldorado. 

 

Une image, lointaine déjà…

Un souvenir, une odeur.

Une photo jaunie qui s’en va,

Un objet tenu mille fois contre son coeur.

Et toi, Mon Amour. 

 

Je n’avais pas imaginé un futur sans toi.

Et, tu n’avais parlé d’aucun voyage.

La nuit s’est soudainement emparée de moi.

Avant que d’écrire le mot fin au bas de la page. 

 

Une image, lointaine déjà…

Un souvenir, une odeur.

Une photo jaunie qui s’en va,

Un objet tenu mille fois contre son coeur.

Et toi, Mon Amour. 

 

Je continuerai à marcher dans tes pas,

Et mes larmes n’auront d’yeux que pour toi.

Le temps me paraîtra plus long que toutes les chansons,

Qui me parlent de toi, quelqu’en soit la saison. 

 

Une image, lointaine déjà…

Un souvenir, une odeur.

Une photo jaunie qui s’en va,

Un objet tenu mille fois contre son coeur.

Et toi, Mon Amour.

10 Réponses à “L’absence”

  1. D'esprit et de Coeur * Stephane * 18 juillet 2013 à 22 h 12 min #

    Et oui…on y croit vraiment et après c’est réalité…
    Beau texte :)
    Bonne fin de soirée Charlotte ! ★
    Stéphane ★

    Dernière publication sur  : DEMANDE DE FERMETURE DEFINITIVE DE CE BLOG

  2. Philosophe 19 juillet 2013 à 9 h 18 min #

    Que voilà un parcours de vie merveilleusement résumé.
    Pour pleinement s’imprégner de ce poème fermons les yeux et, malgré le départ de l’être aimé, saisir la magnificence de l’amour fusionnel que vit toujours cette personne avec ses souvenirs. Une photo jaunie par le temps mais qui reste cependant toujours aussi lumineuse au fond du coeur.
    Bel journée et bon week-end.
    Avec toute mon amitié
    Philosophe

  3. chasseurdimagesspirituelles 19 juillet 2013 à 11 h 11 min #

    La mémoire jamais n’oublie les merveilleux instants,mais s’en nourrit sans cesse,
    très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

  4. Le Marginal Magnifique 19 juillet 2013 à 13 h 29 min #

    Ça se lit tout seul ! Un jolie chanson… Pourtant le sujet, l’absence de l’être aimé, est difficile tant il est éculé, pas facile de s’y risquer et tu fais du bon boulot, c’est touchant.

    (Il me semble qu’il y a une coquille au dernier vers de l’avant-dernière strophe)

    À bientôt ;-) .

  5. chasseurdimagesspirituelles 20 juillet 2013 à 10 h 49 min #

    Très bon week-end à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : La vie est bien triste à ce jour

  6. Etoiledelys 20 juillet 2013 à 20 h 41 min #

    Bonjour Charlotte,
    Les souvenirs sont là pour toujours, on se rappelle… le bonheur, les jours heureux… des moments précieux et intenses, intenses comme ce très beau poème que j’aime beaucoup…
    Gros bisous et bonne soirée
    Danièle

  7. Philosophe 20 juillet 2013 à 23 h 35 min #

    Bonsoir Charlotte,
    Je relis cet émouvant poème sur lequel je laisse défiler un flot d’images, qui sont autant de souvenirs mais aussi de rêves que j’ambitionne vivre sur le chemin restant à parcourir durant de nombreuses années encore. Des instants qui ne sont que don de soi et de partage avec la personne à qui l’on a offert son coeur.
    Encore une fois merci pour ce magnifique poème qui par sa simplicité, sa sensibilité me plaît beaucoup.
    Bonne fin de week-end ensoleillée et bonne nuit.
    Avec toute mon amitié
    Philosophe

  8. plius 21 juillet 2013 à 9 h 43 min #

    Merci beaucoup pour vos commentaires…aujourd’hui bateau et repos, demain boulot… j’espere que vous passez d’agreables vacances, j’attends les miennes avec impatience….charlotte

  9. Philosophe 21 juillet 2013 à 10 h 11 min #

    Belle journée avec un agréable programme en perspective. Serais-tu Naïades ou Sirène pour ainsi répondre à l’appel du large? N’omets cependant pas de revenir sur terre pour nous faire cadeau de tes écrits dont on ne se lasse pas.
    Belle journée et à tout bientôt.
    Bien amicalement
    Philosophe

  10. unpeudetao 21 juillet 2013 à 16 h 47 min #

    Que l’amour en fait dire des mots !
    Bon dimanche.

    Dernière publication sur Contes, légendes, fables et histoires. : Histoire de cheval (Conte soufi)


Laisser un commentaire

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885