Archive | juillet 2013

26 juillet 2013 1 Commentaire

Voyage au bout de la nuit par Céline

Voyage au bout de la nuit par Céline images1

Description de l’ouvrage

Date de publication:  1932 |
«- Bardamu, qu’il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n’en dis pas de mal !… – T’as raison, Arthur, pour ça t’as raison ! Haineux et dociles, violés, volés, étripés et couillons toujours, ils nous valaient bien ! Tu peux le dire ! Nous ne changeons pas ! Ni de chaussettes, ni de maîtres, ni d’opinions, ou bien si tard, que ça n’en vaut plus la peine. On est nés fidèles, on en crève nous autres ! Soldats gratuits, héros pour tout le monde et singes parlants, mots qui souffrent, on est nous les mignons du Roi Misère. C’est lui qui nous possède ! Quand on est pas sage, il serre… On a ses doigts autour du cou, toujours, ça gêne pour parler, faut faire bien attention si on tient à pouvoir manger… Pour des riens, il vous étrangle… C’est pas une vie… – Il y a l’amour, Bardamu ! – Arthur, l’amour c’est l’infini mis à la portée des caniches et j’ai ma dignité moi ! que je lui réponds.»
Je n’ai pas lu Céline, je l’ai écouté! Et comme il est écrit dans un  langage parlé avec un peu d’argot, bien m’en a pris.
Ce fut grâce  à la voix de Denis Podalydès! Quelle voix…il m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière ligne, le dernier mot et j’aurais voulu que cela ne s’arrête jamais! Quel voyage ou plutôt quelle errance…
Un héros qui détruit tout ce qu’il touche, qui refuse l’idéalisme,  le bonheur…comme si c’était une maladie! Un héros qui se complet dans la lâcheté. Une véritable critique du monde d’alors aussi (la guerre, les colonies, le début des constructions en séries au USA….)
Une autre époque en d’autres lieux…
20140274.jpg-r_120_160-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’aurais voulu écrire les mots…il est des livres qui marquent le coeur, celui-ci en fait partie.

Citations : 

« Ne croyez donc jamais d’emblée au malheur des hommes.Demandez-leur seulement s’ils peuvent dormir encore ? … Si oui,tout va bien. Ca suffit.  »

« Ce monde n’est qu’une immense entreprise à se foutre du monde.  »

« Etre seul, c’est s’entraîner à la mort.  »

« Tout est permis en dedans.  »

« Presque tous les désirs du pauvre sont punis de prison.  »

« Avec les mots on ne se méfie jamais suffisamment.  »

« L’amour c’est l’infini mis à la portée des caniches.  »

« La médecine, c’est ingrat. Quand on se fait honorer par les riches, on a l’air d’un larbin ; par les pauvres, on a tout du voleur.  »

« Voyager, c’est bien utile, ça fait travailler l’imaginationTout le reste n’est que déceptions et fatigues.  »

« Il n’y a pas de vanité intelligente.  »

« La beauté, c’est comme l’alcool ou le confort, on s’y habitue, on n’y fait plus attention.  »

« Une ville sans concierge ça n’a pas d’histoire, pas de goût, c’estinsipide telle une soupe sans poivre ni sel, une ratatouille informe

« L’amour c’est comme l’alcool, plus on est impuissant et saoûl et plus on se croit fort et malin, et sûr de ses droits.  »

 

« Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent.  »
Sur cette dernière citation, je rajoute  que  j’ai pardonné leurs méchancetés.
24 juillet 2013 1 Commentaire

POUR UNE FEMME

POUR UNE FEMME dans FILM 46997-225x300

Synopsis:

Anne a beaucoup d’imagination. Normal, elle est romancière. Mais à 35 ans, elle ne sait toujours rien de son passé. Parce que son père se tait, parce que sa soeur se tait. Parce qu’il vaut mieux ne pas toujours savoir…
Après la disparition de sa mère, Anne retrouve des photos et des lettres et décide de se pencher sur la relation de ses parents, Michel et Léna, quand ils vivaient à Lyon en 1947. Ce sera le sujet de son prochain roman. Au cours de ses recherches, elle va découvrir l’existence de Jean, un oncle mystérieux, que tout le monde veut oublier et dont on parle encore comme d’un fantôme… Peu à peu, elle s’approche d’une vérité qu’elle cherchait sans le savoir. Mais le temps presse : son père est malade et pourrait bien emporter avec lui ce secret qui les a tenus si longtemps éloignés l’un de l’autre. Entre la France d’après-guerre et celle des années 80, les destins d’Anne et de son père se juxtaposent, s’emmêlent pour ne plus former qu’une seule et même histoire.

 

Des acteurs qui jouent juste!

Une histoire d’Amour sans mièvrerie…il ne m’en fallait pas plus pour vous écrire ce soir que ce film est génial!

On rêve tous du grand Amour, mais combien ont le courage de tout quitter pour le vivre vraiment?

Un film où on ne juge jamais les actes parce que chacun a des raisons d’agir comme il le fait.

Un film aussi tout en discrétion. Il est des sentiments, des secrets que l’on devine …

J’ai noté quelques belles phrases aussi…

Le verbe aimer est conjugué de différentes manières…

Bref, j’en reste là afin de ne pas vous dévoiler la chute… à voir de toute urgence!

23 juillet 2013 8 Commentaires

Larguer les amarres, TAG!

Larguer les amarres, TAG! dans Echanges 20130609_121340

QUESTIONNAIRE :

Mon plus beau voyage : le Kenya

La plus belle rencontre :   des guerriers Maasaï

Le plus court voyage :  un jour de grève

Le plus « destroy » : Las Vegas 

Le meilleur souvenir : en famille

Le plus émouvant : revoir ma Normandie

Un rêve réalisé :   le loch ness

Le plus  revigorant :  La Guadeloupe  à Noël

Votre moyen de locomotion préféré : le vélo (sourire)

à vous de jouer…je mettrai vos réponses au dessous….

 

 

Réponse du Marginal Magnifique :

Éh, tu as pas mal bourlingué, dis donc ! À nous « de jouer », dis-tu ? Alors c’est parti, on va voir ce qu’on peut faire…

Mon plus beau voyage : celui que m’a offert et m’offre encore la littérature.

La plus belle rencontre : —-

Le plus court voyage : quand je m’envoie un film.

Le plus « destroy » : la Thaïlande.

Le meilleur souvenir : les vacances estivales, enfant, dans les Alpes.

Le plus émouvant : dans mon quartier d’enfance.

Un rêve réalisé : je ne rêve pas de voyager. Pascal : « tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre. »

Le plus revigorant : Chez moi, en solitaire.

Votre moyen de locomotion préféré : mes yeux.

 

Réponse d’Yves,

 Mon plus beau voyage: L’ouest Américain

Ma plus belle rencontre: « Une bretonne »

Mon plus court voyage: Un rêve

Le plus « Destroy » Las Végas

Mon meilleur souvenir: Naissance de mon fils

Le plus émouvant: Mon mariage

Un rêve réalisé: Ecrire un livre

Le plus revigorant: Vénézuéla

Le moyen de locomotion préféré: La marche à Pied

 

 Réponse de Stéphane :

Mon plus beau voyage : La Costa Brava – Espagne

La plus belle rencontre :   Isabelle…

Le plus court voyage :  Samedi dernier trop de bouchon ;)

Le plus « destroy » : Saint Omer (deuxième voyage)

Le meilleur souvenir : en famille

Le plus émouvant : Saint Omer (premier voyage)

Un rêve réalisé :   En court de préparation

Le plus  revigorant :  Luc Sur Mer

Votre moyen de locomotion préféré : l’esprit et le coeur

Et voilà !!! ;)
Bonne journée Charlotte ^^
Stéphane ☆★

 

Réponse de Chamade!

Je n’ai presque pas voyagé, donc difficile!
J’essaie quand même..
Mon plus beau voyage : Maroc..
Ma plus belle rencontre : Un chat (en France) :)
Mon plus court voyage : Un rêve et internet..
Le plus « Destroy »…………
Mon meilleur souvenir : Voyager avec ma cousine en vélomoteur:)
Le plus émouvant : Sortie de la maternité avec mon fils dans mes bras!
Le plus revigorant : Du salon à la cuisine : pour le chocolat :)
Le moyen de locomotion préféré : le train.. 

 

Réponse du Chasseur d’images spirituelles..

Mon plus beau voyage est imaginaire,
ma plus belle rencontre est amour,
le plus court voyage est celui de mes rêves,encore que !!,
le plus destroy vers un concert rock’n’roll,métal en fait,
mon meilleur souvenir est cette rencontre d’un regard inoubliable,
le plus émouvant,naissance de mon fils,
le plus revigorant lors d’un voyage à Madère,
le moyen de locomotion préféré,la randonnée à pied,

 

Réponse du Philosophe :

Bien qu’ayant moins bourlingué que certains d’entre vous, je me colle au jeu

Mon plus beau voyage: Istanbul
La plus belle rencontre: joker,cela reste dans le secret de mon coeur
Le plus court voyage: rejoindre les copains à l’apéro
Le plus « Destroy »:…………………
Le meilleur souvenir: première sortie au Piz Gloria avec mon petit-fils
Le plus émouvant: revoir la région de ma petite enfance
Un rêve réalisé: s’accomplit actuellement
Le plus revigorant: ascensions à plus de 4000 m

 

 

22 juillet 2013 4 Commentaires

Souffler

Souffler dans Poésie 20130720_172604-225x300

Encore quelques jours et je respirerai,

Le grand air, le no-stress et la liberté.

Encore quelques heures et mon esprit voyagera,

Vers un ailleurs, une illusion peut-être, qui saura,

Me faire oublier tous ces petits tracas,

Qui font la vie si pesante parfois. 

 

Encore quelques jours et je partirai,

à la recherche d’idées pour vous écrire encore.

Les gens, les paysages, les événements, je les ingérerai.

Ils seront pour moi source d’inspiration multicolore.

Avec discrétion, la tête dans les nuages,

Je me laisserai guider tout au long du voyage,

Par l’émotion, les sentiments, le coeur palpitant.

J’essayerai de retranscrire ce qui me plait tant,

Cette vie, pleine de gens dissemblables,

De pleurs déchirants et de rires aimables,

Avec en ligne de mire, l’amour bienveillant,

Celui d’une mère envers son enfant,

D’un homme envers sa dulcinée,

Celui qui nous fait nous sentir vivants.

 

21 juillet 2013 8 Commentaires

Et vogue la galère

Et vogue la galère dans Poésie 20130721_113726-300x225 

Je prends le large  et un sentiment de liberté m’envahit.

Et si là, maintenant, je partais droit devant?

Au revoir,  quotidien  et banalités,  je vous fuis.

Bonjour Aventure et Frisson à grands pas de géant.

 

 La mer est calme et le soleil cuisant,

Je passe la dune du Pilât portée par le vent. 

Un banc de poissons, un souffle d’air pur.

Le goût d’un fruit bien mur. 

 

Je prends le large  et un sentiment de liberté m’envahit.

Est-ce donc cela que tu évoques si fréquemment  Magnifique Marginal?

Il me semble qu’à présent j’ai compris.

Et vogue la galère quoi de plus normal,

Que de se laisser bercer et d’aller où bon nous semble?

 

 

 

 

1234

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885