14 mars 2013 5 Commentaires

Qui se souviendra?

Qui se souviendra? dans Poésie tristan-et-isolde-300x202
Qui se souviendra de l’odeur des fleurs, du parfum de ton corps?
Qui se souciera de savoir à quel point tu me manques?
Qui leur dira combien tu étais grand, comme tu étais beau?
Qui m’aidera à respirer, moi qui ne vivais que par toi?
Qui soulagera ma douleur, ma souffrance intérieure?
Qui comprendra combien l’Amour était fort?

Personne ne saura soulager ce coeur à l’abandon.
Personne ne trouvera les mots qui apaisent.
Personne ne pourra réchauffer mon corps déjà froid.
Aucun feu, aucune parole, pas même le soleil,
Mais un poison qui se déverse lentement,
Qui se propage à travers mes veines et dans mes yeux,
Jusqu’à me rendre aveugle et sourde à tout ce qui m’entoure.

Laissez-moi le rejoindre,
Permettez-moi de mettre ma main dans la sienne à tout jamais.
Ne nous séparez pas encore, la distance est bien trop cruelle,
Et nous avons perdu tellement de temps avant de nous reconnaître.
Son absence me ronge et me dévore à l’intérieur.
Je veux partir vite…
Qui se souviendra?

5 Réponses à “Qui se souviendra?”

  1. D'esprit et de Coeur * Stephane * 14 mars 2013 à 19 h 41 min #

    Qui se souviendra ?
    Toi et lui, car c’est une histoire à deux ^^
    Bonne soirée :D

    Dernière publication sur  : DEMANDE DE FERMETURE DEFINITIVE DE CE BLOG

  2. Danièle 14 mars 2013 à 20 h 41 min #

    Bonsoir Plius,
    Comment oublier ce joli poème si touchant, je dirais même poignant, je l’adore !! superbe !
    Hier j’ai eu la surprise en me levant, la neige était là ! pour travailler ce n’est pas facile mais j’y suis allée quand même, aujourd’hui il n’y a plus rien ! toute fondue !
    Bonne soirée à toi
    Gros bisous
    Danièle

    • plius 14 mars 2013 à 20 h 57 min #

      Bonsoir Danièle, ravie de te lire ici. Peu de neige chez moi mais alentours, une vrai catastrophe…à très bientôt de te lire, Plius

  3. Philosophe 14 mars 2013 à 21 h 22 min #

    Difficile de refouler sa sensibilité en lisant un poème aussi émouvant.
    Que la vie à deux est douce et magnifique lorsqu’elle est ainsi vécue. Quel bonheur pour « LUI » d’être aimé avec une telle passion. Cela présuppose que la réciprocité existe très certainement aussi. Il ne peut en être autrement. Quel poignant et sublime message d’amour.
    Bonne soirée.

  4. ditchlakwak 15 mars 2013 à 20 h 55 min #

    Qui s’en souviendra? Toi, lui, tous ceux qui liront ce magnifique poème puisqu’il est écrit, rien ne disparait totalement.

    Dernière publication sur Pêle-mêle : Toucans de Villars les Dombes


Laisser un commentaire

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885