Archive | 3 mars 2013

3 mars 2013 4 Commentaires

Humour de Val!

Mais non,  ce n’est pas du réchauffé…..c’est juste pour rire!  Un monde à moi

Humour de Val!  dans Humour cid_11ea3547-cfb8-4251-96fc-ef8f03786b12

 

cid_a622df48-b693-4235-b3a8-cebd92518886 dans Humour

cid_aa3ed1a6-3860-45ea-9653-b7253524be13

cid_fb0a7559-92e2-4889-888b-0e2cd5090bba

 

3 mars 2013 1 Commentaire

Petit jeu bis!

Attention, voici un nouveau jeu pour celles et ceux qui ont déjà répondu et pour ceux à venir…

Répondre uniquement avec des titres de roman ou de film…..

 

3bouquins….site

Ton passe temps favoris ?      Voyage au centre de la terre

 Le monde tel que tu le vois ?     Un mon de sans fin

Ton pire cauchemar ?     vingt mille lieues sous les mers

 Enfant tu étais ? comme   Les petits enfants du siècle

Et aujourd’hui, tu es ? c’est   Le monde de SOphie

Que t’offre t on pour te faire plaisir ?  Les mots

Ta pensée du jour ?  L’Amour, ça fait pas grossir!

Quelque chose qui t’agace ? Découvrez avec Kant, les vertus de l’hypocrisie

Quelque chose qui te met en joie ?  La montée du soir

Ta plus grande fierté ? les résonances de l’Amour

La lecture pour toi c’est ?  Odyssée

3 mars 2013 1 Commentaire

Jean Cocteau, poète

Jean Cocteau, poète dans divers cocteau

Il est des cris plaintifs qui se tordent les bras,
Mordus entre les dents, avortés sur les lèvres,
Des fards astucieux masquant l’ardeur des fièvres,
Et des corps moribonds sous la fraîcheur des draps.

La douleur nous fait honte en nous prenant pour cible.
Cherchons le mot qui trompe et le regard qui ment !
Le sanglot doit se perdre en un ricanement,
Et le cerveau bondir sous un flot impassible…

Combien rencontrons-nous de chaos inconnus,
Pantins qui crisperaient, enfin réels et nus,
Leurs traits démaquillés à la clarté des lampes !

Ignorons-nous assez les larmes et le sang !…
Et près des volets clos qu’on regarde en passant,
L’anneau froid des canons appuyés sur les tempes !

In Œuvres poétiques complètes, © Pléiade-Gallimard,2005, p. 1302/1303

« Je suis, sans doute, le poète le plus inconnu et le plus célèbre », écrit le poète dans le Journal d’un inconnu.

Cocteau, romancier, dramaturge, cinéaste, dessinateur se voulait, avant tout, poète.

Son œuvre poétique est  imposante puisqu’elle comporte environ mille cinq cents pages dans le tome de la Pléiade qui lui est consacré.

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885