5 décembre 2012 1 Commentaire

La tête dans les étoiles

La tête dans les étoiles dans Textes druuna-cote

Elle était là, assise sur le trottoir. Le visage levé vers le ciel, elle avait le regard dans le vide. à quoi pensait-elle?
Son prénom était Dolcevita. Mais son existence était tout sauf « douceur de vivre ».

Depuis toujours, elle avait refusé le système.
Pour elle, l’école buissonnière était la plus enrichissante de toutes. Elle errait de bibliothèques en librairies et passait le plus clair de son temps avec son ami google. Elle s’intéressait à tout et cela faisait d’elle quelqu’un d’érudit. seule, la politique l’ennuyait car elle n’y trouvait que mensonges et faux fuyants.
Orpheline depuis la naissance, elle errait de famille en famille.
Ceux qui l’accueillaient, n’étaient pas méchants mais elle ne se sentait jamais à sa place parmi eux. Alors, après plusieurs placements infructueux, on l’avait placée dans un foyer.
Elle avait décroché son bac avec mention. Elle souhaitait être architecte. Au travers de ses futures constructions, elle souhaitait redonner au paysage une vraie nature. Elle avait des idées, des millions d »idées.
Dolce partageait sa chambre d’étudiante avec une autre orpheline. Celle-ci était exactement son contraire. Il y avait une chance sur deux pour qu’elles s’attirent ou se repoussent…Pas de chance elles se détestaient cordialement.

Dolce passait son temps au dehors et ce jour-là, elle était là, assise sur le trottoir. Le visage levé vers le ciel, elle avait le regard dans le vide. à quoi pensait-elle?
Elle se leva pour traverser la rue et la voiture ne put l’éviter.
Elle fit une pirouette et retomba mollement sur la chaussée. Le choc la tua sur le coup.
Elle avait maintenant la tête dans les étoiles, là où elle avait toujours rêvé d’aller.
Pourtant, elle n’avait jamais eu peur de vivre.
Il est des destins que l’on ne peut expliquer.

Une réponse à “La tête dans les étoiles”

  1. Philosophe 5 décembre 2012 à 23 h 18 min #

    Jolis textes, d’une écriture plaisante que je découvre ici
    Le destin, qui est capable d’en fournir la définition exacte? Un substantif trop souvent banalisé, lui faisant perdre ainsi sa véritable signification.
    On parle par exemple du destin, avec un ”d”minuscule qui s’identifie plus spécifiquement au hasard matérialiste. Il y a celui avec un ”D” majuscule, plus spirituel auquel nous faisons volontiers référence, qui lui alors se rapporte à une volonté de Dieu.
    Dans un cas comme dans l’autre il s’agit d’évènements irrévocablement fixés à l’avance, sur lesquels nous n’avons pas de prise.
    Dans l’histoire que tu viens de nous narrer, il s’agit du Destin qui, de manière tragique a exaucé, le rêve de Dolce. Vivre enfin la tête dans les étoiles.


Laisser un commentaire

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885