Archive | 13 octobre 2012

13 octobre 2012 1 Commentaire

La nuit des enfants rois de Bernard Lenteric

La nuit des enfants rois de Bernard Lenteric 9782253030027-183x300

Etats-Unis 1970. Une entreprise informatique décide de créer un programme pour des enfants surdoués. Jimbo, chef de projet s’enthousiasme quand il découvre 7 autres enfants, qui ne se connaissent pas et qui pourtant ont envoyé au même moment un message semblable. En déchiffrant le message, on obtient : qui êtes-vous?
Les enfants, réunis ont l’impression d’être exhibés telles des bêtes de foire et cela ne leur plait pas. Un soir, ils se font agresser.
Toujours unis et ne formant plus qu’un seul esprit, ils en appellent à la vengeance. Jimbo essaie de les arrêter dans leur folie meurtrière…

Dès la mise en place de l’histoire, on se retrouve au coeur d’une spirale à laquelle on ne peut échapper…un suspens extraordinaire.

13 octobre 2012 0 Commentaire

Voyager

Est-il besoin de prendre la voiture pour aller loin?
De faire des kilomètres n’ai pas besoin.
Dans ma tête des souvenirs de nous, autrefois.
Des images qui fleurent bon, des parfums de toi.
Je n’ai rien oublié de tous ces moments passés,
Quand sur ton coeur, tu me faisais voyager.
Il est des mots qui peuvent transporter,
Plus haut et plus loin que le plus gros des avions,
Sans pour autant sortir de la maison.

Ces mots, tu les as posés sur le papier,
Au fil de tes pages je te retrouve,
Un romancier est né.

Pour trouver l’inspiration, t’en es allé,
Et quand je lis tes mots sur le papier,
Je dois avouer que tu as bien fait.

On doit vivre avec passion…

13 octobre 2012 0 Commentaire

La famille Lament de George Hagen

La famille Lament de George Hagen 51c8ybyrznl._ss500_-300x300

De la même engeance que John Irving ou William Boyd.
L’écriture se veut épique, poétique.
En Afrique du Sud, dans les années 50, Howard rencontre Julia. Ils se marient, ont des enfants. Le destin des Lament est en marche.
Et, parce que  » les Lament voyagent « , toute la maisonnée part à l’aventure, rêvant de paysages somptueux et de découvertes éblouissantes.
Une épopée formidable jusqu’au bout. à lire bien-sur!

13 octobre 2012 0 Commentaire

Un anglais sous les tropiques de William Boyd

Un anglais sous les tropiques de William Boyd images-1

Un Anglais Sous Les Tropiques, est paru en 1981. Premier roman de William Boyd. Une satyre drôle et farfelu dans un style imparable.
Morgan Leafy est premier secrétaire au Haut Commissariat Britannique de Nkongsamba, capitale du Kinjanja, petit état imaginaire de l’Afrique occidentale. Il a 30 ans, pèse plus de 100 kg pour 1,70 m, est couvert de tâches de rousseur et transpire sans cesse. Naturellement il boit trop, fréquente une prostituée africaine…pour tromper l’ennui. Son supérieur, M. Fanshawe, est le stéréotype de l’ambassadeur guindé. A eux deux, ils vont mal appréhender la situation politique du Kinjanja et se retrouver embarqués dans un chantage odieux…
Le colonialisme dans toute sa splendeur…
Une fin impeccable! Un livre jouissif!

Là aussi, j’ai lu beaucoup d’autres livres de cet auteur ô combien divertissant…
Comme neige au soleil, 1985
La Croix et la Bannière, 1986
Les Nouvelles Confessions, 1988
Brazzaville Plage, 1991
L’Après-midi bleu, 1994
Armadillo, 1998
……

13 octobre 2012 0 Commentaire

Le monde selon Garp de John Irving

Le monde selon Garp de John Irving john_irving_le_monde_selon_garp-176x300

John Irving ou l’écrivain qui a la capacité en quelques lignes de « portraiturer » l’histoire.
Ici, le héros, fort sympathique s’appelle St Garp. Il est issu de l’accouplement d’une infirmière féministe Jenny et d’un soldat mourant.
Dans son école de garçon, il tombera amoureux d’helen, la fille d’un professeur.
Pour l’épouser, elle, qui sera le grand Amour de sa vie, il deviendra écrivain.
Une histoire qui pourrait être banale puisqu’elle relate la vie quotidienne d’un mari, d’un père de famille, de ses questionnements. Mais les évènements s’enchaînent, mélange d’humour et de chagrin au travers des situations les plus folles et les plus improbables. On ne peut abandonner un livre comme celui-là.

Quand j’aime un auteur, je lis tout ce qu’il a écrit. Aussi, je vous conseille l’hôtel New-Hampshire, l’oeuvre de Dieu, la part du diable, Liberté pour les ours, l’épopée du buveur d’eau, un mariage poids-moyen, une prière pour Owen, les rêves des autres, un enfant de la balle, la quatrième main, je te retrouverai….

1234

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885