11 octobre 2012 0 Commentaire

Delphine De Vigan

Delphine De Vigan 9782709630405-190x300

J’avais lu » No et moi » du même auteur, qui avait obtenu le prix des libraires en 2008 et avait été élu révélation de l’année en 2007 par le magazine Lire. J’avais été agréablement surprise par le sujet : la rencontre d’une adolescente surdouée plutôt introvertie avec une SDF, à peine plus âgée qu’elle. J’avais aimé cette façon de traiter des choses graves avec légèreté. Mais, la tristesse demeure.

Avec « les heures souterraines », plus on avance dans l’histoire et plus on s’enfonce dans le malheur. L’héroïne perd tout petit à petit, rien ne nous est épargné et l’injustice est insoutenable. Thibault le second personnage traîne sa carcasse…On espère jusqu’au bout, des bribes d’un bonheur à venir….

Il est de beaux livres que l’on croise mais que l’on préférerait n’avoir jamais lu…
Moi, l’éternelle optimiste, je reconnais que ce roman est bien écrit, qu’il m’a embarqué mais la fin me laisse un goût amer…pourquoi tant de violence?

Laisser un commentaire

Haiyang |
lescontesdethalia |
Kittykitkat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les meilleures sélections d...
| Quejelaime
| Serge1885